Archives de mai, 2020

Cali

Il peut paraitre indécent pour beaucoup, en cette période difficile, où la mort a frappé à bien des portes, de pleurer son chien, je m’en excuse !


Nuit d’ivresse

Sous les arcades du palmier en zinc, la chaleur de la nuit me rend dingue, en terrasse, un verre à la main, nous parlons, de tout de rien