A la dérobée

 
Amour à la dérobée
Je t’ai donné congé
Nos cœurs j’ai écorché
Avec ce goût d’inachevé

Ni motif ni raison
Une sage résolution
Décidée à prendre demain
A nouveau un droit chemin

Ainsi tirer ma révérence
Et me rendre à l’évidence
Couper court aux murmures
D’une troublante aventure

Je fonce droit dans le mur
Oblige coups et blessures
Provoque l’infaillible rupture
En route pour les points de suture

Ma vie court et s’effiloche
Malgré la bonne pioche
J’ai quitté le porche
Faute à ma caboche

Marie

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)