A la pompe

 
Au bout du fil qui me nourrit
J’entends la vie qui me sourit
A fil lié à une pompe à injection
En chaîne née à la résurrection

Réservoir capital de mon temps
Le précieux débit de carburant
Assure ma fonction endocrine
Et contrôle ma santé chagrine

Requiem pour la factice insuline
De la quinte essence au pipeline
Train-train de tubes en drains
Jour sans faim, jour sans pain

Maladie orpheline et anodine
Diagnostic, pas de consensus
Dans ma veine, sac à sangsue

Respirer aux gouttes à gouttes
Veiller mon être coûte que coûte
Fuir le petit rien de chagrin
Qui sucre ma vie à demain

Marie Mai 2011

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)