Au bar de la lune

 
C’était au bar de la lune
Que nous cherchions fortune,
Oubliant notre peine
A dix neuf ans à peine
Certains soirs de tristesse
Par une nuit d’ivresse.
Là, où des filles de petites vertus
Accordaient à des soldats perdus
Des instants de tendresse
En échange de quelques pièces.
Alors qu’un juke-box au son incertain
Crachait des tubes américains,
Sous un ventilateur grinçant
Nous parlions tout en rêvant
De filles, d’amour,
Du jour de notre retour.
Noyant notre ennui
A fortes doses de whisky.
C’est sous cette chaleur oppressante
Dans une atmosphère envoûtante
De mille senteurs épicées
Que je l’ai rencontrée,
Petite fleur du désert
Aux yeux couleur misère.
Oubliant un instant sa détresse
Tout en pardonnant mon ivresse
De cette nuit sans sommeil
Elle en fit une merveille
M’accordant pour souvenir
Un magnifique sourire.

Copyright © 2001 [carnet à spirales] Dany – Tous droits réservés
 

bar de la lune, Djibouti
 

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Je ne me souviens que « du Palmier en zinc » ! Mais cela fait plus d’un demi siècle ! Alors pardonnez moi, si j’ai des trous de mémoires !

Tes poèmes sont superbes Dany. J’aime beaucoup !

Touchant de réalisme…!

Merci dany pour ce beau texte

Bravo …… magnifique ….joliment écrit…

Je ne sais pas d’où tu sors ce texte. S’il es de toi bravo. En tout cas il me fait penser à Rimbaud ou de Monfreid. Je pencherais pour le premier en tout cas merci d’avoir si bien décrit ce pays que j’aime tellement.

Magnifique!

Les plus beaux cadeaux viennent du coeur, ton site est de ceux-là !! Bravo et merci pour ….ce sourire, celui du bar de la lune. amessemghenalehou

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)