Bénédicte

 
Texte écrit par Florence, en hommage à sa sœur disparue.

Petit matin d’hiver
Étoiles dans l’univers
Un ciel triste et gris
La vie qui s’enfuit
Tu étais tellement forte
Bien plus que la mort
J’y ai cru si souvent
Juste un peu de temps

Tes sourires sont en fleurs
Mes sourires sont en pleurs
Je t’aime ma grande sœur

Flo …

Image issue du web

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Un mois déjà que tu nous as quitté
Moi,je n’arrive pas à t’oublier
Ton visage,ta voix sont toujours dans ma tête
Comme un vieux film qui se répète
Toutes ces années passées trop vite
Tous ces souvenirs qui m’habitent
Tous les reflets de ma jeunesse
M’annoncent déjà la vieillesse.

Ludo . 19 Février ..

Elle était rayonnante, un mois s’est écoulé , je suis de tout cœur avec toi, qu’elle repose dans la lumière infinie , en paix , elle a une sœur merveilleuse, toi qui la garde en son cœur, je t’embrasse Florence …

Un mois aujourd’hui .. Notre peine est immense .

Chère Florence, un attachement si étroit, dès l’enfance, tant d’événements partagés, en connivence, et de protection.
Des liens très forts.
Et les Grandes Sœurs sont des Modèles pour leurs cadettes admiratives.
Vous avez ma profonde sympathie, croyez-le bien.

Partie si jeune, si injuste, tellement douloureux pour ceux qui restent, je ne trouve pas les mots, mes pensées vont vers toi Florence et pour tes sœurs, tes proches, j’aurais tellement voulu…..

Bénédicte
Maman bon anniversaire
En ce jour pas ordinaire
Le premier enfant de ta vie
est avec toi au paradis
Entre toi et papa
Elle refait ses premiers pas
Nous l’accompagnons pour son dernier voyage
Comme vous,partie bien avant l’age
Vous devez la voir sourire
Après l’avoir tant vue souffrir
De là haut,tous les trois
Pour nous qui avons la foi
Priez pour nous
Veillez sur nous
Protégez nous

Ludo.25 01 2019 .

Merci Florence c’est très beau ce que tu as écrit et le texte de Valérie aussi, très émouvant… Je pense sans cesse à Bénédicte, à vous mes voisins d’enfance, je ne vous oublierai jamais on était si heureux dans ce quartier mais on ne le savait pas !

Bonjour,
Je vous remercie d’avoir publié tous ces textes hommages à notre grande soeur.
Cela nous aide à traverser cette épreuve si douloureuse.
Bien qu’il soit très lourd, le fardeau l’est moins lorsqu’il est partagé…
On est bien peu de choses et notre amie la rose est morte samedi matin…
Valérie

Quel beau texte qui reflète votre belle âme et votre douleur…
Je suis de tout cœur avec vous Florence…

Bénédicte ♥

Toi l’aînée de notre fratrie
Si douce et attentionnée
Malgré la distance qui nous séparait, tu n’aurais manqué pour rien au monde une réunion de famille. La dernière en Mars dernier. Nous avions partagé rires et complicité.
J’entends encore comme un écho, ces rires qui résonnent dans ma mémoire, et que je n’oublierai jamais.
Tu t’es battue avec force, foi et dignité , récitant à longueur de journée «Je vous salue Marie» sachant qu’il y avait toujours l’un ou l’une d’entre nous en union de prière avec toi.
Et puis ce samedi matin 19 janvier , alors que la neige commençait à tomber, tu t’en es allée vers un monde que l’on dit meilleur, un monde où il n’y a plus de douleur, un endroit que l’on dit merveilleux…
Tu es partie, mais tu es partout dans le cœur de chacun d’entre nous.
Veille sur toute la famille et donne nous la force de continuer.

Arigato . (Merci) pour toutes ces années…

Ce soir je ne suis pas à la fête
Tant de souvenirs me reviennent en tête
Une grande sœur que l’on aimait
Qui trop vite s’en est allée
Toutes ces images de ma jeunesse
Qui aujourd’hui me pèsent
Je ne suis pas poète Bénédicte
Mais ces mots c’est toi qui me les dictes
Pour nous qui sommes croyants
Un jour on se retrouvera.
Un au revoir pas un adieu.

Une Belle Flamme s’est Éteinte sur cette Terre Mais Elle Brillera Telle Une Etoile À Jamais Au Firmament Pour Vous…

Pour mon amie Florence je partage ta peine.
Chère Bénédicte.
J’écris ma dernière lettre pour vous.
Vous n’êtes plus là,
Mais il reste de vous.
une fleur oubliée qui ne s’est pas fanée ,elle erre entre les bras de ceux qui vous ont aimés..
Il reste de vous ,ce parfum de jasmin qui semble habiter votre demeure pour une éternité,
Il reste de vous la souffrance, qui vous a libérée de la douleur….
Il reste de vous des larmes tombées qui apaisent , notre infini chagrin.
Il reste de vous le sourire germé dans nos cœur.
Vous êtes montée dans la lumière.
Et de là bas vous nous verrez tous en tenues de guerrières…pour continuer votre combat qui guérira des enfants et mêmes des mères…

Très beau texte Florence , ce soir je suis très abattue et aucun mot ne vient et pourtant je voudrai tellement lui écrire quelques mots…

Pas facile de laisser partir ceux que l’on aime, heureusement les souvenirs restent à jamais gravés dans nos cœurs.

Parfois la vie nous semble injuste et se déroule de façon à nous impacter, dans nos profonds sentiments.
Le ciel est le fond de passage de nombreux nuages.
Nuages poussés avec délicatesse par la brise qui les emmène là où nous ne pouvons aller, et les voyons s’effacer à l’horizon.
Mais leur beauté restera en nous à l’infini.
Avec toute ma sincérité.

De cet ailleurs dont on ne revient pas,
Sache qu’un jour, belle, j’irai courir vers toi,
Comme avant, je te prendrais dans mes bras,
Et promis, plus jamais, on se quitt´ra…

Je voudrais que tu saches,combien je t’aime et combien je suis fièr de toi.J’ai admiré ta foi,ta force et ton courage face à la maladie.Tu resteras un exemple pour moi.

Et riche d’un sourire, au terme du voyage,
elle a quitté son corps comme on quitte un ami,
en emportant la paix, gravée sur son visage,
en nous laissant à l’âme, une peine infinie.  »

Yves Duteil

Tu t’es battue avec beaucoup de courage ,tu n’as rien lâché
Jusqu’au bout tu y as cru
Aujourd’hui,tu as perdu la partie et notre peine est immense
Tu resteras toujours dans nos cœurs,veille sur nous de là haut….

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)