Coup de feu

 
Les balles sifflent
Le khamsin souffle
Froid malgré la chaleur
Sans doute la peur
Il faut courir, tirer
S’abriter, tirer
Les mains tremblent
Le cœur s’emballe
Rien qu’une embuscade
En face la débandade
Puis enfin le calme
Je pose mon arme
Ni mort ni blessé
C’est terminé

Copyright © 2001 [carnet à spirales] Dany – Tous droits réservés
 

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)