Guerre

 
Quand claquent les mots
Et s’enveniment les propos
Alors, monte le ton
Et résonne le clairon
Tandis que flotte l’oriflamme
S’entrechoquent les armes
Sous les coups de canons
Rougeoie l’horizon
Et dans ce triste décor
Tombent les corps
Comme linceul de misère
Le feu et la cendre
Puis, de la nuit venue
S’élèvent des plaintes émues
Sur-le-champ de bataille
Les charognards font ripaille
Remerciant la bêtise humaine
De cette magnifique aubaine

Copyright © 2001 [carnet à spirales] Dany – Tous droits réservés

 

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)