Je l’ai rêvée

 
Dans mes nuits d’adolescent
J’ai rêvé à elle, bien souvent
Je l’ai cherchée désespérément
Je l’ai cherchée inlassablement
Je l’ai cherchée, sans la trouver
Je l’ai trouvée, sans la chercher
À l’ombre des grands arbres
Où fleurissent des fleurs rares
Loin des rives de l’atlantique
Et des terres arides d’Afrique
Sur les berges du Doubs
Où les mots sont si doux
Mais passent les saisons
Et se meurent les passions
Venant d’Est, un vent glacial
À balayer mon rêve d’idéal
Le fleuve me tend les bras
Ses eaux m’attendent ! Là !
 

Copyright © 2001 [carnet à spirales] Dany – Tous droits réservés

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)