La charmotte

Face à cette maison
Des souvenirs à foison
Sous mon regard d’enfant
Des images en noir et blanc
Ici était le jardin de ma mère
À la délicieuse odeur de terre
Sur la pelouse, une vieille charrue
Autrefois faisait le pied de grue
Sur le talus, un vieil escalier de fer
Depuis des décennies fait le fier
Au loin, l’étang et son île
Sous les arbres scintille.
Un doux parfum de buis,
Du petit bois, m’envahit.
J’aurais aimé revoir cette vielle pierre
Recouverte de branches et de lierres
Où j’ai rêvé bien souvent
En écoutant chanter le vent
Ainsi sont les lieux de mon enfance
Bercée de douceur et d’insouciance
Copyright © 2001 [carnet à spirales] Dany – Tous droits réservés

la charmotte

 

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)