La maison vide

 
Face à cette maison vide
La vue lui semble sordide
Ses valises devant la porte
Attendent qu’il les emporte

Derrière ces grands rideaux
Que cachent des volets clos
Tant de bonheur et de souvenirs
De pleurs, de rires et de sourires

Et surtout ne pas se retourner
Partir, abandonner son passé
Avec ses larmes dans les poches
Une dernière fois, passe le porche

Lentement, il remonte l’allée
Pousse le vieux portail rouillé
Une page s’ouvre sur demain
Et ses rêves s’envolent enfin

Là-bas!!!

Copyright © 2001 [carnet à spirales] Dany – Tous droits réservés

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

la maison vide dont le coeur est rempli.

C’est beau et triste Dany ! C’est pas fait pour remonter le moral… Bonne année à toi.

Très beau. Bonne année

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)