La quête

 

Dans cette longue quête d’un bonheur absolu
Elle a poussé tant de portes, traversé tant de rues
Que dans ce dédale, souvent, elle s’est perdue

La vie est ainsi, un immense quai de gare
Où se croisent les sourires et les regards
Où les cœurs s’enflamment et s’égarent

Dans cette soif de jours meilleurs
Elle a bravé ses angoisses et ses peurs
Pris un billet pour un peu de bonheur

Dans ses yeux couleur ciel
Tant d’ étoiles scintillent
Que sa vue ainsi se brouille

Alors, que le soleil, paresseux, sommeille encore
Elle quitte le quai pour les terres du nord
Avec au fond du cœur, un bien joli trésor

 

Copyright © 2001 [carnet à spirales] Dany – Tous droits réservés

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

La nostalgie des quais de gare .. Partir c’est aussi revenir ..

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)