L’accident

 

Un téléphone qui sonne
Une sonnette qui résonne
Il arrive sans crier gare
En pleine nuit, sur le tard

Dans le lointain, un ballet bleu
Lugubres lumières sous les cieux
La lune me semble si terne
Les étoiles sont en berne

La bête immonde,
La faucheuse, rode
L’odeur de la mort
Imprégne ce décor

L’angoisse me prend la gorge
Une peur viscérale me ronge
Des larmes plein les yeux
J’implore,là haut,le Vieux

Mais Dame chance, passant par là
Annula ce billet pour l’au-delà
Accordant à mon enfant, mon gamin
Le bonheur de poursuivre son chemin

(à mon fils,je t’aime bonhomme)

 

La petite histoire

Une heure du matin, des coups à la porte me réveillent, je me lève en catastrophe .C’est un ami à mon fils,  «  Alexandre a eu un accident mais il va bien » me dit-il en m’indiquant le lieu . Je n’ai pas le temps de réagir qu’il est déjà parti.

Pour moi, mon fils est sorti de route, je prends donc une sangle pour le remorquer et nous partons . L’arrivée est terrible, dans le lointain des gyrophares, bleu, orange, plusieurs véhicules de secours, l’angoisse nous gagne, la peur ,, On se précipite vers nous, on nous explique, on tente de nous rassurer. Il y a de l’eau dans mes yeux. Mon gosse est dans une coque, lucide, il nous parle .  Puis c’est l’attente interminable à l’hôpital, Il s’en sortira sans séquelle.

Copyright © 2001 [carnet à spirales] Dany – Tous droits réservés

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Emouvant…..

Magnifique….

tu vas nous faire transpirer des yeux mais c’est très joli !

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)