Le prisonnier

 
J’aurais voulu être un papillon
Un courant d’air, un vagabond
Suivre les oies sauvages
Faire de lointains voyages
Être un grand navigateur
Un oiseau migrateur.

Alors derrière les barreaux
J’ai le cœur dans un étau
Au-delà des miradors
Là- bas, au-dehors
Loin des barbelés
M’attend Liberté.

Sous le regard des mitraillettes
Qui depuis là-haut me guettent,
Je cours à perdre haleine
Je cours avec ma peine
Sous le crépitement des balles
J’ai le cœur qui s’emballe,
je cours la peur au ventre
Je cours pour survivre.

Mais le feu de la mitraille
Me déchire les entrailles.
Alors au-dessus des barbelés
S’envole avec légèreté
Vers de nouveaux décors
Un papillon multicolore.

prisonnier

Copyright © 2001 [carnet à spirales] Dany – Tous droits réservés
 

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Très beau!!

j’aime ce poème

J’adore!

Beau Très beau bjr

Un vol de papillon au delà de toutes prisons

Ton texte est sublime On se voit dans la peau du personnage.
L’allégorie âme/ paillon est une merveille de métaphore.
Je te félicites.

Un oiseau migrateur sans chasseur à terre, amitié.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)