Livre d’or

 
Ici, vous pouvez laisser un mot,une larme, un sourire, une critique, un conseil ! Merci d’avance pour votre visite
 

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Merci Dany , votre carnet est magnifique , le succès vous va bien . Mes félicitations …
Je garderai dans mon carnet à spirale
Tout mon bonheur en lettres capitales
À l’encre bleue aux vertus sympathiques
Sous des collages à la gomme arabique

Un petit carnet jauni, usé, écorné, les premières confessions, les joies, les peines, les petits riens, les nouveaux émois, le bonheur, le besoin de s’épancher… La liste est longue, surtout ne jamais le refermer . Félicitations Cher poète .

Félicitations Dany , continuez de nous émerveiller . Un grand bravo .

Petit carnet deviendra grand … Je me suis vite attachée à ses spirales , au fil des pages, je m’y suis même accrochée ..
Avec émotion , j’imaginais être dans la peau de tes personnages , m’inventant même ma propre suite , tantôt bouleversée , triste , rassurée ..
Des textes forts , d’amour , d’amitié , ta vie , la vie , ta famille , tes enfants , tes amis , l’actualité , Djibouti ..
Ta tendresse , ta douceur , tes cicatrices , tes coups de gueule..
Un joli blog qui donne envie de te découvrir , je cherche les mots pour transmettre mon ressenti , je ne peux t’égaler , l’écriture est parfaite , simple, fluide , facile ..
Avec un million de visiteurs , longue vie au carnet à spirales , une très jolie ascension.
Félicitations Dany !!!

Un grand merci à Vous, pour ce magnifique commentaire,très touché, amicalement !

Cher Dany
Je vous ai lu au fil du temps, captivé et touché par vos textes, si forts, si sincères, qu’ils font couler des rivières de larmes. Gardez à jamais ce style, cette simplicité qui vous différencie des autres auteurs. Vos mots sont remplis, de lumière, de finesse, d’humanité, de chaleur. Un grand parmi les grands. Amitié, René.

Merci beaucoup Nadine !

Vous nous emmenez dans un joli et doux voyage à travers vos poésies .

Amoureuse de Rimbaud , je t’ai lu pour la « Première fois »dans un groupe de poésies. J’étais un peu égarée sur « Les chemins de traverse » « Et pourtant » « Le temps qui passe » « Les mots » qu’on enferme dans un « Carnet à spirales » « Le vieux livre » toujours ouvert . « Les souvenirs » les « Pensées » « Mon pays » « Ma liberté » , comme toi « J’aurais voulu » les écrire , mais « La page blanche » est restée , « Le crayon » « Noir » n’a pas dessiné « La lettre » . « Au gré du temps » j’ai appris , « Les années » ont défilé , je me suis laissée emporter par « Le train de la vie » dans une « Rêverie lointaine » , « Qu’importe » « A la station du temps présent » mon grain de « Folie » est resté . Ma vie « Je l’ai rêvée » , « Partir » où ? « Katmandou » « Djibouti » Quand ? « La nuit » « L’hiver » « Le printemps » .
. « La porte » je n’ai sans doute jamais su l’ouvrir , j’ai accepté « Les ordres » , trop de « Lassitudes »… « Le mariage » « L’enfer » « Mes enfants » « La mort » « Les années » « Je suis d’ailleurs » . « Mes mots » je les retrouve dans les tiens , « Reflet » d’une vie . « Je scribouille » « Les fautes » il y en a certainement . Bravo ! « Merci » pour toute cette poésie . De la tristesse , de l’amour , de l’ « Espoir », « Une petite larme » vient de couler , »Le temps des vacances » se termine , « La bise noire arrive » , « La charmotte » est bien loin , et « L’hirondelle et le corbeau » continuent de s’aimer …..

Merci Martine, pour ce commentaire bien sympathique, très jolie description, vraiment proche de la réalité !

Bonjour,
Je viens de faire une jolie promenade au milieu des mots, des sentiments simples et vrais. La bise a frôlé mon visage, l’amour pour votre père a rejoint celui que j’ai pour le mien. Merci. Et puis, dans la tête, le carnet à spirales…Je l’imagine…Un petit carnet qui à vécu, un peu taché. Il s’est posé sur bien des tables, aux terrasses des cafés, ou sur vos genoux, devant les paysages que vous aimez, ou bien le soir, quand tout est endormi et qu’une idée surprend votre sommeil. A bientôt. Amitiés poétiques.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)