Madame

 

J’irai jusqu’au bout de votre désir
Vous faire connaître l’ultime plaisir
Là, où le corps, enfin s’affranchit
D’une morale, ignorant la folie

Dans la chaleur de votre couche
Quand nos corps se touchent
Vous serez mienne
Vous serez chienne

Telle une fleur, s’illumine
Par le bourdon qui la butine
Vous m’offrirez votre intimité
Au désir brûlant de ma virilité

 

Copyright © 2001 [carnet à spirales] Dany – Tous droits réservés

couple d'amants

Image issue du web

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Grand merci Jean !

L’envie d’avoir envie » .. disait le regretté Johnny ..
C’est le moteur de tout, y compris en amour..
Tant que l’énergie est là pour alimenter ce moteur.. la vie est encore plus belle ..
Et il y a tant de sources d’énergie ..« renouvelables » bien sûr..et sous utilisées, en ce bas monde ..
Ce poème est très beau ….

Merci beaucoup pour votre commentaire René, très amicalement !

Le plaisir des sens, de la réceptivité, de la complicité .. La sensualité sans la vulgarité . Jouissance extrême, en un mot « L’extase » Merci de dire tout haut ce que nous pensons tout bas, j’aime beaucoup . Cordialement, René .

Et oui, Christophe, la passion est une belle chose, merci de ta visite !

Super cet appel à la rencontre subtile et intime des corps passionnés .

Merci de ton passage Rudy

Joli mon ami !

Très belle citation, merci Flo !

Je l’effleure de toutes mes forces , elle m’est fleur de toutes les siennes « Mathias Malzieu ».. Joli , Dany ..

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)