Minette

 
Chaton, malgré son nom, n’était pas un perdreau de l’année, et avait même quelques kilomètres au compteur. Mais Chaton avait un problème, ce n’était pas un prédateur comme tous ceux de sa race, il ne chassait pas les oiseaux mais les regardait voler, il n’attrapait pas les poissons mais les regardait nager, il ne croquait pas les souris mais les laissait courir, ce qui, pour un chat était un comble. C’était un chat des rues, communément appelé chat européen, ou chat de gouttière, autrefois on lui avait appris à se battre et à se défendre.
Les coups il en avait reçus et la rue il connaissait, mais c’est son cœur qui sans doute fut le plus touché, et là, il en a pris des coups de griffes. Puis un jour, le hasard sans doute, sur un parking, il croisa le chemin de Minette, il croisa son regard, et là il sut, il sut que c’était Elle.
Minette était une petite chatte du Haut, descendue du plateau pour vivre en ville. Une petite chatte de gouttière également, comme lui. Contrairement à Chaton, elle avait été éduquée, strictement peut être. Minette était frêle mais féline, douce mais du tempérament, gracieuse, le regard pétillant, l’œil vif, le poil luisant. Une très jolie chatte sur laquelle lorgnait plus d’un matou. Minette, elle aussi fut attirée par Chaton, peut être parce qu’il était différent des autres. Cette rencontre troubla Chaton au plus au point, la première fois, il en perdit ses moyens : panique complète ! Ils allèrent tous deux partager une pâtée au coin d’une rue, et là il comprit qu’il se passait quelque chose, son instinct animal le sentait. Il ne devait pas lâcher prise, le prédateur qui sommeillait en lui se réveillait enfin, mais il ne chassait pas pour vivre ou survivre, il chassait car il l’aimait déjà, il la désirait de tout son être. Au début, ils partagèrent ainsi quelques porches puis les jours qui suivirent, la situation évolua rapidement, Minette au début si craintive, comprit vite qu’il ne cherchait pas que l’accouplement. Elle lui ouvrit sa couche, puis ce ne fut que miaulements, feulements, coups de pattes, petits coups de griffes et mordillements.

Copyright © 2001 [carnet à spirales] Dany – Tous droits réservés
 

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)