Nous étions jeunes

Peut-être t’en souviens tu mon frère
Nous étions jeunes, nous étions fiers

Nous rêvions de terres lointaines
D’aventure, d’une vie incertaine

Par de-là les mers
Sur d’autres terres

Nous nous sommes pris pour des hommes
Des durs, des vrais, sans états d’âme

Nous n’étions que des gamins
En quêtent de leurs chemins

Si pour nous, le retour fut difficile
La vie, ici, nous semblait impossible

Nous avons, bu, nous avons fumé
Les filles nous le firent oublier

Ignorant la voix de la sagesse
Nous avons goûté à l’ivresse

Le monde et la vie étaient à nous
Nous étions jeunes, nous étions fous

Peut-être t’en souviens tu mon frère
De ces jours heureux du temps naguère

 

 

Copyright © 2001 [carnet à spirales] Dany – Tous droits réservés

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)