Tu n’étais pas là

Cette nuit là, j’ai vu ton visage
Mes rêves n’étaient pas très sages
Je me suis surpris à caresser les draps
Malheureusement, tu n’étais pas là

Ce n’était que la vision d’une autre vie
Où ta présence comblait mes envies
Tu es cette femme venue d’ailleurs
Et pourtant si réelle en mon cœur

C’est un sourire, un regard qui me hantent
Et dans mon  ciel est apparue une comète
Plus lumineuse qu’un soleil
Plus brillante qu’une étoile

Mais tu n’étais pas là !

Copyright © 2001 [carnet à spirales] Dany – Tous droits réservés

Femme imaginaire

Image issue du web

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Grand merci pour ton passage Laurence.

Et cette étoile brille au travers de tes mots …
Merveilleux partage, merci. Au plaisir de te lire
LouMiss

« Mais qu’est-ce donc que je suis ? Une chose qui pense. Qu’est-ce qu’une chose qui pense ? C’est-à-dire une chose qui doute, qui conçoit, qui affirme, qui nie, qui veut, qui ne veut pas, qui imagine aussi, et qui sent. »
Les modalités de la pensée . Descartes

J’ajoute , l’imagination est là pour répondre à nos désirs , c’est aussi un substitut de la raison .
Plaisir de vous lire , bien à vous Dany .

Flotter entre deux infinis , jusqu’à la limite du ciel , rêver en bleu ..
Sur un nuage , perdue dans tes mots , le vent me dépose un baiser ….Magnifique Dany ..

Pour chaque commentaire avec une adresse valide, une version pdf du carnet vous sera envoyée gratuitement


(requis)

(requis)