Poèmes

Semelles de vent

Seul, avec mon âme d’enfant, Chaussé de semelles de vent


Elle avait la jupe légère

Elle avait la jupe légère, Et de grands yeux clairs, Elle attirait la convoitise


L’automne de la vie

Les enfants se sont envolés, Vers une nouvelle destinée, Les voici seuls maintenant


La rentrée

De nouveau, il pousse cette porte, Un sentiment d’amertume l’emporte,Voila, déjà, il regrette


Le paysan

Ployé sous le poids des ans, Il pleure, le paysan, Il pleure sa terre


Il aura suffit

Sur les terres brûlantes de l’enfer, J’ai humé le parfum doux et amer, De plantes aux plaisirs éphémères


Cette nuit là

Je me souviens de cette nuit là, Celle-ci était chaude et humide


Sur le quai

On a tous eu, sur un quai de gare, Un souvenir, une larme, un regard,Un au revoir et des mots douceurs


Mon fils a vingt ans

Aujourd’hui, mon fils a vingt ans, Et moi, quelques cheveux blancs,Je me revois ainsi au même âge


Le vieux soldat

e m’en souviens encore, c’était un matin, Au petit jour, que j’ai croisé son chemin, Quelque part, je crois, du côté d’Amiens