Clap de fin

Une année bien lasse
Peuplée d’angoisses
D’effets d’annonces
Aujourd’hui trépasse

Bien loin des regards inquisiteurs
De dirigeants, aux propos  moralisateurs
Le petite peuple en sa demeure
S’offrira quelques douceurs

Puis, dans le petit matin embrumé
Des silhouettes, aux pas mal assurés
Bravant le couvre feu et la milice
Regagneront leurs pénates, in extremis

Par des rues désertées
Devant des cafés fermés
Les visages masqués
Le regard désabusé

Clap de fin !

siège de réalisateur
siège de réalisateur

Déposez dans cette boite, un mot, un sourire, une larme .

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.