La petite mort

 Texte de Marie

J’ai tant erré sans but
Que la mort est venue
Portée disparue
Je ne suis plus
Mon cœur gros
C’en était trop !

Lasse de tisser ma toile
C’est à ma bonne étoile
Que je me suis pendue
En mode malentendu
J’ai congédié ma vie
On ne me l’a pas pris !

Une destinée à tâtons
Absente sans raison
Je pars à l’au-delà
Qui serais-je là-bas
Bergère ou mouton
Ou âme en reliquat ?

A ne plus rien avoir
Que chagrin et déboire
Amère et mal morte
Je trépasse de la sorte.
Je ne suis plus au monde
Qu’une morte vagabonde

J’ai mis fin à mes jours
Ma peine en vaut le détour.
Enfin j’ai trouvé une porte
L’échappée me réconforte
Qui se souviendra de moi
Quand mon corps sera froid ?

Marie

Image en provenance du web

Si vous avez apprécié cet article, prenez le temps de laisser un commentaire, ou de le liker, merci à vous!

Commentaires

Pas encore de commentaire.


Déposez dans cette boite, un mot, un sourire, une larme .

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.