Nos vieux

Ils sont là, nos vieux,
Aux sourires malicieux
Aux visages fripés
Et aux mains usées
Assis à l’ombre des platanes
Avec des souvenirs qui planent.

Tout en tapant le carton
Tel de mauvais garçons
sirotent une piquette
A faire tourner la tête
Et d’un air franchement rigolard
Tiennent des propos égrillards
Quelque peu infantiles
A l’égard des filles

Si par malheur, un malappris
Les traitent de vieux débris
Eux qui ont vécu l’enfer
Et connu la guerre
Alors, c’est d’un ton dédaigneux
Qu’ils répondent à ce morveux

Ils sont là, nos vieux
Aux sourires malicieux,
Étalant leurs membres endoloris
Au chaud soleil du midi
Au coin des lèvres, une maïs
Leur rappellent le temps jadis.

Copyright © 2001 [carnet à spirales] Dany – Tous droits réservés

ancien-vieux-vetéran
photo issue du film les vieux de la vieille

Si vous avez apprécié cet article, prenez le temps de laisser un commentaire, ou de le liker, merci à vous!

Commentaires

Merci Josette, on leur doit beaucoup à nos vieux.

Si on avait su qu’on nous causerait comme ça, on aurait fait exprès de la perdre… De perdre quoi ? La guerre de 14, cré vingt dieux !.. Un bel hommage à nos vieux… Merci Dany.

oui, Henri, des gens précieux et pourtant on ne prend pas toujours le temps de les écouter. Merci.

Au moment, pourtant, des adieux
Le cœur est douloureux
Plein d’amour pour ces gens si précieux
Qu’on appelle nos vieux
Il m’arrive même quand je suis loin d’eux
De prier le bon Dieu
Chanson de Renaud
Merci Dany , pour vos mots .

Une autre époque, un autre monde, où l’on prenait le temps. Merci Jean.

Des petits vieux heureux, un autre temps..

Merci Josette, de vieux gosses !

Nos petits vieux si insupportables mais tellement craquants. Merci Dany, c’est juste et très beau.

Oui Nanie, la piquette maison qui laissait des taches indélébiles sur la nappe, le petit gris ou la maïs roulée.. Merci

Les vieux, mégots de maïs,un gros rouge,des histoires du temps jadis.. J’aime votre talent.

Merci Marc , écrit en souvenir de mon grand père, quand il partait faire la fête, ce sont les mulets, qui ramenaient la charette.

Les vieux de la vieille.. Trop bien votre texte. C’est tout à fait ça. Bravo.

C’est tellement beau et rempli d’émotion , j’adore . Bravo Dany …

Mon coup de cœur, toute ma carrière à leurs côtés , tendres , malins , coquins , un peu fripons , si adorables … Un bel hommage pour nos anciens …

Je vous remercie de votre générosité , j’ai énormément aimé la simplicité et la profondeur du choix des mots .


Déposez dans cette boite, un mot, un sourire, une larme .

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.